53

 
Nous ne pourrons jamais oublier cette triste journée du 21 décembre 2010.
 
 
Si tu savais le douloureux vide que ton départ a laissé en nous.
 
 
Déjà deux ans s’est écoulé et pas une seule journée ne passe sans que nous pensions à toi: Ton sourire, tes yeux rieurs, ta bonne humeur.
 
 

Nous nous ennuyons aussi de t’entendre chanter:
 
 
Je crois que tu ne passais pas une seule journée sans fredonner une chanson.

Quand on ferme les yeux, il est facile d’entendre ta voix chanter du country.
 
 
 
Ou bien tu nous racontes, avec humour, une de tes nombreuses aventures.
 
 
Tu aimais tellement la vie.
 
 
 

Tu nous manques terriblement.
 
 
 

Nous te demandons de continuer à nous guider, toi qui avais un si bon jugement,
qui étais si bon et généreux.
Le mot papa ou papie ou André revient toujours sur nos lèvres.
 
 
 
Mille souvenirs de toi sont toujours en nous.
Et le demeureront toujours.
On t’aime, papa, papie, André
xxxx


Copyright © 2014. All Rights Reserved.